Actualité : Afrique

Afrique

Les relations entre Accra et la Pyongyang sont négligeables
Un haut diplomate ghanéen a qualifié de presque négligeables les relations diplomatiques existant depuis les années 1960 entre son pays et la Corée du Nord
Les relations entre Accra et la Pyongyang sont négligeables
Le diplomate qui s'adressait à APA sous couvert de l'anonymat a indiqué que cette situation s'explique la nature communiste de l'Etat nord-coréen qui a restreint ses engagements dans plusieurs secteurs de coopération.

Le diplomate a ajouté qu'il y a eu peu d'échanges commerciaux entre les deux pays, même si la coopération technique sur la mise en œuvre de projet est importante en raison de l'économie fermée des pays asiatiques.

La Corée du Nord a une mission au Ghana, une Bibliothèque Kim Il Sung à Pig Farm, dans la banlieue d'Accra ainsi que des programmes d'échanges culturels.

Concernant la pêche illégale et l'exploitation minière au Ghana, le diplomate a affirmé que les nord-coréens ne sont pas impliqués malgré leur image négative dans d'autres pays africains.

Par contre, les sud-coréens ont beaucoup investi pour le développement de l'économie ghanéenne avec de nombreux hommes d'affaires locaux évoluant dans l'importation des véhicules KIA et Hyundai.


ladepechediplomatique.com | 23-avr.-2014 23:57

RDC: au moins 57 morts dans un accident de train dans le sud-est
Au moins 57 personnes ont été tuées mardi lors du déraillement d'un train dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC), mais le lieu du drame, difficilement accessible, laisse présager que d'autres victimes pourraient mourir faute d'assistance.
tv5 | 23-avr.-2014 23:55

Coopération : le Congo partenaire stratégique de la Russie
"le Congo partenaire stratégique de la Russie" Ces propos ont été tenus par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie au Congo, le docteur Youri Romanov, à sa sortie d’audience chez le ministre de la Culture et des Arts, Jean-Claude Gakosso, le 22 avril
Coopération : le Congo partenaire stratégique de la Russie
Dixième ambassadeur de la Fédération de Russie en République du Congo après l’établissement de relations diplomatiques qui datent de cinquante ans aujourd’hui, le docteur Youri Romanov, qui est arrivé au terme de son mandat après avoir passé quatre années et demie au Congo-Brazzaville, se dit être à 10% de sa carrière diplomatique.

Avant de quitter le Congo Brazzaville, il est allé voir le ministre de la Culture et des Arts, non pas pour faire ses adieux, mais plutôt pour lui dire au revoir. Parce que, pense-t-il, il y aura des opportunités de continuer les relations. « Je dis que mon cœur reste ici au Congo. Même étant reparti à Moscou, je ferai tout mon possible pour continuer la coopération avec la République du Congo. C’était un grand honneur et un grand plaisir pour moi de travailler ici au Congo. Je suis ravi au terme de ma mission diplomatique au Congo. »

Le docteur Youri Romanov a dit que tous les ambassadeurs qui ont travaillé au Congo avaient la même opinion de ce pays. « Pour nous tous, le peuple congolais est un peuple frère. Et le Congo est un partenaire stratégique pour la Russie. Nous sommes prêts à faire notre possible pour renforcer et développer notre relation dans tous les domaines. Concernant notre conversation concrète avec le ministre de la Culture et des Arts, nous entretenons des très bonnes relations dans ce secteur. Un mémorandum sur la coopération culturelle a été signé entre les deux ministres de la Culture, c’est-à-dire celui de Russie et celui du Congo-Brazzaville, lors de la visite du ministre Jean-Claude Gakosso à Moscou. Nous avons discuté de projets concrets. »

La culture congolaise très populaire en Russie

Le diplomate russe a révélé que la culture congolaise devenait très populaire en Russie. C’est le cas par exemple des œuvres de l’École de peinture de Poto-Poto, qui sont très populaires en Russie. À ce propos, des artistes peintres de cette école ont gagné des prix lors d’un concours de peinture internationale organisé en Russie.

Félicitant le ministre de la Culture pour toutes ses prouesses, le docteur Youri Romanov a déclaré que les musées russes allaient organiser une exposition de peintures au Congo. Le musée de l’Hermitage, qui est le plus grand musée de Saint-Pétersburg, dépassant même le musée du Louvre à Paris, est sur le point d’exposer ses œuvres à Brazzaville. « Nous avons discuté de questions concrètes concernant les cadres culturels. Nous pouvons créer un bon théâtre ici au Congo, tout comme nous pouvons aussi former des cadres congolais en Russie. Bref, dans tous les domaines de la coopération culturelle, il y a des très grandes opportunités pour renforcer cette coopération. C’est pour cela que je suis satisfait de cette conversation. J’espère que mon successeur va continuer cette bonne coopération avec nos amis congolais. Car, mes meilleurs souvenirs du Congo, ce sont les amis que j’ai trouvé ici. »

La presse, profitant de la présence de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie, l'a fait réagir sur la crise ukrainienne. À ce propos, le diplomate russe a reconnu que ce qui se passait en Ukraine était une grande crise. « Nous voulons avoir de très bonnes relations avec l’Ukraine, et la Russie est prête à faire tout ce qui est en son pouvoir pour assister sinon résoudre cette crise très dramatique en Ukraine. Et nous sommes convaincus que le peuple d’Ukraine est capable de résoudre tous ces problèmes. »

S’agissant des clauses de la rencontre de Genève, le diplomate russe a dit que l’opinion de la Russie était positive concernant les accords de Genève. La Russie est prête à respecter tous les points de cet accord de Genève et espère que les autres participants, à savoir les États-Unis, l’Union européenne et l’Ukraine, respecteront eux aussi tous ces points. Parce que, pense-t-il, si tous les participants respectent tous les points de cet accord, il y aura l’opportunité de trouver la solution à cette crise très grave en Ukraine.


ladepechediplomatique.com | 23-avr.-2014 23:33

Centrafrique : libération des deux journalistes accusés d'outrage à la présidente de transition
Les directeurs de publication des quotidiens centrafricains Le Palmarès et Le Peuple ont été remis en liberté provisoire, a annoncé mercredi une source judiciaire, selon l'AFP. Les deux journalistes centrafricains avait été arrêtés les 7 et 15 avril, avant d'être tous deux déférés à la prison centrale de Bangui où ils étaient détenus pour outrage, diffamation et incitation à la haine dans des articles visant la présidente de transition, Catherine Samba Panza.
afrik.com | 23-avr.-2014 22:46

Mauritanie: le président Aziz candidat à sa propre succession
Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé mercredi à Nouakchott qu'il sera candidat à sa propre succession à la prochaine élection présidentielle dans son pays, le 21 juin.
tv5 | 23-avr.-2014 22:45

Soudan du Sud: le chef d'état-major de l'armée démis de ses fonctions
Le président sud-soudanais Salva Kiir a démis mercredi le général James Hoth Mai de ses fonctions de chef d'état-major de l'armée sud-soudanaise, selon un décret lu mercredi soir à la télévision nationale.
tv5 | 23-avr.-2014 22:42

Les flux RSS et Atom appartiennent à leurs propriétaires respectifs.